slide_ecole_quito
slide_enseignement_excelence
slide_membre_aefe

Voyage des élèves de 1ères en France, du 9/10 au 26/10/2015

Cette année, certains élèves de 1ères ont décollé de Quito  pour se rendre presque directement à Poitiers, sympathique et paisible ville de province. N’écoutant que  leur courage, ils ont effacé les traces du décalage horaire et ont rencontré leur correspondant français des lycées Aliénor d’Aquitaine et Victor Hugo. Des rencontres surprenantes et enrichissantes.

Après une petite pause dominicale et automnale dans les familles, les élèves ont pris la route de l’orientation ; lundi matin, de bonne heure et de bonne humeur, ils se sont mêlés aux étudiants de l’école Sciences-politiques, ont été accueillis par d’anciens compagnons de La Condamine et ont partagé avec eux leur nouvelle vie d’étudiant en France. Certains se sont recueillis dans l’ancienne école d’ingénieurs de M.Espinosa et d’autres, plus indécis, ont flâné dans le campus universitaire. Après une petite séance TPE dans les bibliothèques universitaires, ils ont enfin pu profiter d’un quartier libre bien mérité dans les rues de Poitiers.

C’est sous un grand ciel bleu que nous nous sommes laissés guider dans le dédale des rues et des ports de la Rochelle, lunettes de soleil et café en terrasse presque obligatoires.

Mercredi, il leur a fallu reprendre la route du lycée pour une matinée de cours, parfois mémorable : certains ont fait un contrôle de mathématiques, d’autres ont chanté, d’autres se sont musclés et les plus chanceux ont pu découvrir la philosophie. Ils ont ensuite présentés fièrement et admirablement l’Equateur aux français : géographie, politique, gastronomie, exposition photos, chant et danse.

Jeudi, nous avons demandé un ciel gris et pluvieux pour nous rendre dans le Limousin, à Oradour sur Glane et notre guide passionné, M.Brusa, nous a replongés en ce jour du 10 juin 1944 qui a vu le massacre de toute une population sous le régime nazi.

Aucune transition possible avec la visite du Futuroscope : la petite troupe a notamment dansé avec les robots, certains ont même pêché je crois et se sont transformés en Lapins Crétins. Après cette semaine riche en mouvements et émotions, chacun a repris la route de la maison et profité d’un week-end chez les correspondants.

Lundi matin, direction Paris, capitale lumineuse et culturelle aux mille facettes, avec une pause pour la visite du château de Chambord. Adieu douce tranquillité poitevine, le temps était venu de prendre le métro pour se plonger dans le mouvement de la vie parisienne : réflexion sur le temps qui passe et la mort à travers la visite des Catacombes, analyse de tableaux au musée d’Orsay, course infernale pour voir les « trésors » du Louvre, lecture poétique au pied de Notre-Dame et vue romantique en haut des tours.

         

La visite interactive du cinéma Le Rex s’est achevé par un film qui en a fait frémir plus d’un et dont je n’oserai écrire le titre. Pendant que les scientifiques ont découvert d’étranges machines au Musée des Arts et Métiers, les littéraires se sont promenés dans la maison de Victor Hugo et l’UNESCO a accueilli Quito, patrimoine mondial de l’humanité. Voyage dans le temps et l’espace avec la visite du Musée d’Histoire naturelle ponctuée par une petite recherche demandée par M.Rerolle : des feuilles du Ginkgo biloba . Nous avons rempli la petite salle du Théâtre de La Huchette pour voir La Leçon de Ionesco avant de conclure cette journée trépidante par une bonne fondue savoyarde. Le vendredi fut consacré à la visite du château de Versailles et notre joyeuse troupe s’est ensuite dispatchée dans le quartier du Sacré-Cœur afin de profiter pleinement des joies du quartier libre. Un petit week-end tranquille et en groupe réduit : des bonbons à gagner au Cimetière du Père-Lachaise, des murs à escalader, des saucissons et du fromage à déguster. Et quoi de plus romantique qu’une petite promenade en Bateau-Mouche sur la Seine au coucher du soleil ?

26 Tour Eiffel (2) (1152 x 1728)Ainsi s’achève le voyage des élèves et de leurs accompagnateurs : M.Brusa, Mme Chávez, M.Espinosa et Melle Morán, un voyage duquel chacun est revenu différent.

Un grand merci à tous ceux qui ont rendu ce voyage possible.

Estelle Chavez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.