011
010
009
008
007
006
005
012
003
002
001

Visite du laboratoire de recherche CISeAL par nos classes de Terminale S

Le vendredi 13 avril 2018 de 10h00 à 12h00, les deux classes de Terminale S (scientifique) du Lycée franco-équatorien La Condamine de Quito ont eu la chance de pouvoir visiter pour la première fois et en partenariat avec l’IRD d’Équateur (Institut de Recherche pour le Développement) le prestigieux laboratoire de recherche CISeAL (Centro de Investigación para la Salud en América Latina) situé sur le campus de la PUCE – Pontificia Universidad Católica del Ecuador situé à Nayon, au sud de Quito.

 

Ce laboratoire de recherche avec technologies de pointe a ouvert ses portes il y a deux ans à peine, et collabore avec plusieurs instituts de recherche internationaux de renom en la matière, tels que l’Université de l’Ohio sur les maladies infectieuses et tropicales (États-Unis).

 

 

Nos deux classes de Terminale S étaient accompagnées par M. Xavier Vilport, professeur de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) à La Condamine et coordinateur avec les autres enseignants de SVT, Mme Sandrine Murguet, professeure de SVT, Mme Jenny Telleria de l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement).

M. Jean-Luc Le Pennec, Directeur de l’IRD en Équateur, a donné une introduction et présentation de l’objet de la visite à nos étudiants avant leur départ, en portant notamment à leur connaissance la maladie de Chagas, trop peu connue dont ils allaient apprendre toutes les informations durant leur visite au CISeAL.

Une fois sur place, le groupe a été accueilli par du personnel du CISeAL et la visite a commencé avec un exposé d’introduction et de présentation du laboratoire par Mme Jenny Tellería (IRD) et Mme Claudia Vera du CISeAL.

 

La visite a ensuite continué avec la découverte des laboratoires dans lesquels les recherches s’effectuent entre autre sur la maladie de Chagas, la Malaria et la Dingue.

 

Nous remercions chaleureusement le CISeAL et particulièrement les docteurs Jaime Costales et Fabián Sáenz, Mmes Andrea López et Soledad Santillán, ainsi que l’équipe de l’IRD Équateur pour leur accueil, collaborations, encadrement, assistance et explications durant les visites.