slide_ecole_quito
slide_enseignement_excelence
slide_membre_aefe

Projet “Un tour, deux mains”

Notre classe de 2de 1, a participé le 11 Janvier à une présentation sur l’artisanat. Tout d’abord ce qui nous a plu ce sont deux jeunes femmes venues de France partager avec nous les expériences de leur voyage. Leur présentation était très dynamique et organisée et nous a permis d’apprendre plusieurs choses.

Nous avons appris que l’artisanat emploie au moins 60% de la population équatorienne et que ce ne sont pas seulement de petits bijoux ou les tissus traditionnels qui sont fabriqués. Tout ce qui nécessite un travail manuel est lié à l’artisanat, ce qui concerne aussi bien les coiffeurs que les photographes, les fabricants de panamas comme les cuisiniers ou les artisans-artistes du bois. Les métiers de l’artisanat sont donc très variés.

Pour la classe de 2º1, accompagnée par Erwan Piclet,
Louan Lapoujade

Aujourd’hui, Léonore et Tiphanie, deux étudiantes qui sont actuellement dans leur dernière année de master en communication et commerce ont visité le lycée pour nous présenter leur projet “Un tour, deux mains”.  Elles ont comme objectif, en faisant un tour du monde, de revaloriser l’artisanat dans le monde en s’approchant des artisans des pays qu’elles visitent.

Tout d’abord, à travers un premier débat nous avons commencé par définir ce qu´est l´artisanat : il représente la culture d’un pays avec l’utilisation de matière première de celui-ci ; c’est un travail manuel, unique et original. Un artisan est quelqu’un qui fait de l’art avec ses mains.
On parle d’Artisanat dans 4 domaines :

  • L’alimentation
  • Le bâtiment
  • La production
  • Les services (par exemple un coiffeur est un artisan de service)

Ensuite, Léonore et Tiphanie nous ont parlé de l´importance des ventes pour un artisan. Nous avons alors commencé notre deuxième débat : Outre la tâche de production, comment l’artisan peut améliorer les ventes?

Sur ce débat, nous avons parlé de marketing,  de commerce et de comunication. On a vu que pour améliorer les ventes il faut développer la publicité (panneaux d’affichage, flyers -street marketing-, émissions radio, TV, cartes de visite et internet) et qu’il faut réaliser une étude du marché avant la production.

Pour devenir artisan en France il faut trois années de pratique ou obtenir un diplôme (CAP ou BEP). Puis il faut dix années de pratique, ou un brevet de maîtrise (BM) pour devenir maître artisan.

Nous avons terminé par un mini-quizz grâce auquel nous avons appris beaucoup de choses :

  • En Equateur 60% de la population active tavaille dans l’artisanat.
  • Les principaux produits issus de l’artisanat exportés par l’Equateur (cacao, fleurs, bijoux etc.)
  • 60% du cacao “fin de aroma” du monde vient de l’Équateur et le meilleur chocolat du monde est un chocolat équatorien.

Pour plus d’information, on peut visiter le site: http://www.untour2mains.com/

Pour la classe de 2º3, accompagnée par Monsieur Gauthier,
Sofia Lopez Pazmiño Bernardo Moreno et Hayato Bucheli.

Jeudi 14 janvier,  nous avons eu la visite de deux étudiantes françaises qui sont venues nous parler et nous expliquer les différentes activitiés de l’artisanant.  Dans un premier tremps la classe fut divisée en deux pour organiser un débat et présenter les idées que nous avions sur l’artisanat. Elles nous ont aussi presenté les differents types d’études et de carrières à suivre dans l’artisanat. Elles ont aussi abordé le thème du marketing ainsi que l’aspect economique de cette activité. Ce fut très interessant et nous étions récompensés par un bonbon pour chaque réponse correcte. Ensuite, nous avons fait un quiz sur l’aspect culturel et l’artisanat en Equateur.

Pour la classe de 2º2, accompagnée par Estelle Chavez,
Mateo Delaveau et Nicolas Colman

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.